Quand j'étais un chacal puant, le matin.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 98
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 11:16 (2014)    Sujet du message: Quand j'étais un chacal puant, le matin. Répondre en citant

Quand j’étais un chacal puant, le matin.

Journée du deuil périnatal de mon cul. Ils me font chier avec ça, tous ces ignares, persuadés de l’avoir, le sacro-saint pouvoir sur les autres. C’est pas ça la mort, c’est pas les paillettes roses et les petits anges, les règlements de compte familiaux et l’exigence de l’autre. Y a pas une journée pour ça, y a la vie, toute entière, à vous crier.
La mort c’est juste le vide, sans le sang, sans l’odeur, sans le son. Faut sauter dans le train en marche tant qu’il est temps, vite mon Far-West. Personne ne vous tendra la main imbéciles ! Assistés ! Couillons !
Ah, vous en voulez du symbole hein ? Ca vous rassure ? Faut qu’on parle de vous sur TF1, France 2, à la radio ? Mais vous ne lisez rien ! Faut que ça vous tombe tout cuit, comme un dû. Chiens galeux de semblables, vous aimez ce qu’ils aiment tous, vous n’avez rien de spécial, vous n’auriez rien transmis sinon vos jeux télévisés de merde, alors que moi.... moi j’ai des neurones, moi, je suis éduquée, moi, je leur en aurais transmis, des valeurs de liberté et d’indépendance, moi ! Bande de chiens. Je vous chie dessus, tous. Votre salut, vous croyez vraiment le trouver là ? Et vous croyez être les seuls à souffrir ? Vous êtes cons à ce point ?
Ils en mettent des débilités sur leurs murs facebook, et ça pollue le mien. Gnagnagnagna. Bande de naïfs, pleutres. Vous croyiez être mes frères, vous croyiez avoir tout vécu, le pire, l’innommable, mais non hahaha le pire c’est vous-mêmes. Vous ne hurlez pas, vous geignez, rampez dans la fange, alors que moi je suis digne moi, j’ai la tête haute, face à la boulangère, à l’infirmière, à la bouchère, et tant de -ères. On me dit forte, oui je le suis, la guerrière de l’utérus, toute abîmée en-dedans, mais je me tais, moi ! J’en fais pas des tonnes de tout ça. A quoi bon ? Deux ans que je vêle, un vrai hôtel là-dedans, et je me plains pas non ? Et les autres, ils vous haïssent pas les autres, de toujours ramener votre sacro-saint petit nombril de merde à la gueule ? Ils en ont pas un peu rien à branler de vos vies misérables ?
Pour certains d’entre vous, ça en fait une paire d’années que c’est arrivé, vous lâchez rien hein, ah oui, le moins qu’on puisse dire c’est que vous êtes coriaces dans la complainte... Et vous avez la prétention de vous auto-proclamer «paranges» ! Parce que moi, mes mômes, non, jamais ils n’auraient été des anges, chez moi c’est interdit la niaiserie et l’auto-apitoiement, je leur aurais appris à crever les cafards avec des aiguilles, aux miens, et ils auraient cassé la gueule à vos trou du culs de marmots incultes et mièvres, ils en auraient avalé des bouquins, bouffé du vocabulaire littéraire, écouté de la musique, de la vraie hein, pas vos chanteuses canadiennes de merde qui agressent l’oïe à coups de pathos, ils en auraient fait du Krav-maga, de la boxe, du violoncelle et du chant grégorien. Merdes puantes. Et mon fils il les aurait sautées vos midinettes, foutues en cloque les futures petites bûcheuses de mes deux, et ma fille elle les aurait castrés vos tanguys de merdeux, tous éconduits.


La beauté. Les aurais-je détruites, les deux âmes amputées ? A genoux vous n’irez pas loin. Marchez soldats !


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 19 Oct - 11:16 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 98
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Dim 19 Oct - 12:05 (2014)    Sujet du message: Quand j'étais un chacal puant, le matin. Répondre en citant

Bon et là jme rends compte que j'ai pas du tout écrit ce texte en gardant en tête l'essentiel: ne pas se raconter, mais raconter une histoire. Echec.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:38 (2018)    Sujet du message: Quand j'étais un chacal puant, le matin.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered By phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Designed By ArmandoLopez