quand je tabassais ma chienne à coups de tatanne mauve

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DA//


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 48
Localisation: sylva edobola

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 02:23 (2014)    Sujet du message: quand je tabassais ma chienne à coups de tatanne mauve Répondre en citant

J'ai jamais eu de chien, ni de chienne d'ailleurs. La remorque où on vivait était trop petite et pleine de pelures d'orange. Nous ne parlions le grec que difficilement, haché, pas très joli à dire, et pour l'ancien, le grec ancien, c'était pire. Des heures à discuter pour deux mots, qui n'allaient pas nous servir dans la vie, comme on dit à l'école. Un drame, une remorque, un drame dans une remorque, une remorque au cul du drame, Madame. En vrai en vérité, et les biscottes à la margarine derrière l'oreille.
Je ne veux pas faire l'éponge, et la misère du monde ne me touche que très peu. Parce que j'habite maintenant, enfin, c'est pas le mot, j'infeste un vieux tonneau largué dans une fosse à mazout en route pour la vacuité universelle. Jean raffole. Ouais, le Tao mon pote, c'est pas du chiqué!
Je ne connais pas les chiens. Je me souviens quand même de cette phrase incroyable lue chez Barbara (pas la chanteuse l'autre, l'horrible anglaise folle de chiens et de permanentes roses): "Maintenant il ne me manque plus qu'un chien".
C'est hallucinant le pouvoir de l'écriture, dire des fadaises pareilles, des niaiseries superbes, cumulé au pouvoir de la lecture! On fait son lit comme on l'entend selon son dos. Pas croire que j'ai cassé beaucoup d'os dans ma carrière de néant créatif (j'emprunte à Arthur ce coup-là, pas Rimbaud mon con, mais Schopenhauer) (parait que c'est à la mode en Ouganda, je sais pas, je ne connais pas l'Ouganda).
Une vie de chien? Connais pas, ou presque pas. Peut-être est-ce le flaire qui m'a fusillé en quatorze, peut-être pas. Je ne veux pas et ne peux pas faire du Céline, P4 entre autre. Je ne connais pas la guerre. Je n'ai aucune rixe glorieuse à raconter. Viol d'un phoenix de passage peut-être, un peu trop saoul peut-être. Mais c'est quand même moi qui descendais les poubelles au matin! Et c'est pas rien! descendre les poubelles au matin!
Pourquoi "mauve" tu vas dire? t'as un problème avec la couleur des bleus? L'âme est une serpillère dégueulasse... et la morale une sorte de chantilly par dessus.
Je ne suis pas un camionneur, je ne suis pas un mytho à gros bras, la preuve, c'est pas moi qui ai coupé mon bois de chauffage version 50: livré devant la baraque!
Pas que je sois singe, deviens pas imbécile tu m'énerves, mais mes titres horrifiques c'est du théâtre de marionnettes. Un cirque éternuant dans sa sciure. Ou du flan millésimé.
J'ai pas tabassé de chien. J'ai pas tabassé aucune de mes nanas. Je ne comprend pas l'adjectif  "chienne" ou le mot tout simple comme il est "chien" quand on me parle de gens. Il y a les gens, les chiens, le trait en commun est une merde ritournelle toujours, ce caca dans la tête, mantra agressif et aliénant.
Bon, j'ai dit, assez, je peux aller me coucher. Je ne suis pas un assassin et j'ai fait la preuve que je savais aussi parler entre les lignes, sur les deux ailes aussi, dedans un pneu.
L'hiver arrive et tout le monde s'en fout. Mais moi j'aime l'odeur du feu, de la braise, et que l'hiver ne peut rien contre mon bonheur saisonnier.
La couleur mauve: des lèvres peut-être, une iranienne poilue, une bouche hiératique tout du moins.
      
 
 
_________________
"un Dieu ne pourrait pas vivre"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 20 Oct - 02:23 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 98
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 19:52 (2014)    Sujet du message: quand je tabassais ma chienne à coups de tatanne mauve Répondre en citant

J'aime beaucoup votre texte. Il est plein de modestie en fait. Ecrire sur quelque chose qu'on a pas, qu'on ne fait pas, qu'on ne connaît pas, tout en disant qu'on l'a pas, qu'on ne le fait pas, qu'on ne le connaît pas, putain c'est malin.

Good game. Faut que je dépasse un truc, moi.


Revenir en haut
DA//


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 48
Localisation: sylva edobola

MessagePosté le: Lun 20 Oct - 20:00 (2014)    Sujet du message: quand je tabassais ma chienne à coups de tatanne mauve Répondre en citant

c'est pour l'avantage de gagner une liberté monstre avec le titre ! le champ s'étend à l'infini et fini dans la cabane de Silling au beau milieu...
_________________
"un Dieu ne pourrait pas vivre"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:30 (2018)    Sujet du message: quand je tabassais ma chienne à coups de tatanne mauve

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered By phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Designed By ArmandoLopez