quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
DA//


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 48
Localisation: sylva edobola

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:12 (2014)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi Répondre en citant

Voir les caisses. La frime vierge et la rince rouge. Ce que je vais dire n'a pas d'histoire rationnelle; pardonnez les couleurs muettes sur le t-shirt manquant.
Sur la photo on voit un type qui attend le bus, mais c'est pas moi, parce que ce n'est pas mon bus.
Sur l'autre photographie on distingue très facilement deux ou trois inconnus imberbes de métier.
Une mort anonyme plane sur le bouquet de roses à la con. Toujours (c'est comme ça).
Dans le fond on se rend compte que les prises sont trop mal faites pour être seulement maladroites.
L'espace sévère entre le grain de café tiré de sa plantation exotique jusqu'à sa torréfaction outre-mer pour finir dans notre bol en plastique n'est pas le sujet du verbe pour autant.
On aura beau dire ça se passe de commentaire.
Notre foule ne dame pas le pion parce que nos ronds sur l'eau sont confondus sur les ondes radio.
J'entends la Chose avec un grand X minable me dire : t'es rien qu'un branleur.
Le prix que ça coûte à se branler comme ça personne de censé n'en voudrait pour Noël c'est certain.
Mettre la rallonge pour épater ma voisine imbue de son cartlandisme théorique.
(elle marche en canard; dix-heure-dix)
L'usage du mot d'ordre pour la fine débâcle de la vie qui se la pêle.
(je cherche tous les mots mauvaisement orthographiés dans le dictionnaire à mains nues)
Le devenir est une chanson pop pour la philosophie.
"Deviens ce que tu es" sur le temple de Machin qui a la combine.
PFFF !!! que dalle, l'arnaque inventive des sieurs ès non-sueurs!
Putain... faut le dire... mais le dire c'est juste ne faire rien... rester au chaud dans sa superbe matelassée, couronné de tous les champs de courges en attendant le printemps!
Je ne suis pas du réseau, style de mec déconnecté mon cul, mais "je ne manges pas de ce pain-là".
On va faire vite pour échapper à ce crétacé-là.
C'est presque mercredi et toute ma biographie ne ressemble à rien; ma vacuité seule est universelle.
Mes messages d'amour ne peuvent pas être sage.
L'infini lugubre du je-suis en douce blesse mon âme d'une matière folle.
La ruine de nos romans temporels alors qu'on peut rester tout à fait inactuel.
Je n'ai pas d'option à rajouter.
je n'ai pas d'image à projeter.
Que cette ruine fine et le derme encré dans un réel qui nous dépasse et dégueulasse sans sondage autre que pré-visuel.
"envoyez un fichier"
"chiez sur le sol les mouches mangeront demain"
La faute à Dada si je perle comme ça.
Ni la ruche ni la fourmilière ne me sont des modèles; je n'ai pas la chance d'être un idéaliste.




 
_________________
"un Dieu ne pourrait pas vivre"


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:12 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 98
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:25 (2014)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi Répondre en citant

Tu perles Dada, mec.
Et ton titre il déchire.


Revenir en haut
DA//


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 48
Localisation: sylva edobola

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:27 (2014)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi Répondre en citant

Yes! et j'en ai peur et ça m'excite le trou nul!
_________________
"un Dieu ne pourrait pas vivre"


Revenir en haut
Amélie


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 98
Localisation: Lyon

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:28 (2014)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi Répondre en citant

N'aies pas peur, quand tu l'auras usé, t'iras t'acheter un aut' collant. C'est ce que je fais. C'est comme une machine à laver: ça marche!

Revenir en haut
DA//


Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2014
Messages: 48
Localisation: sylva edobola

MessagePosté le: Mer 29 Oct - 00:30 (2014)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi Répondre en citant

y'a rien qui marche que sur les mains, pauvres choses privées de vérité digne
_________________
"un Dieu ne pourrait pas vivre"


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:29 (2018)    Sujet du message: quand j'étais ce que je suis du bout du nez chaque mercredi

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered By phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Designed By ArmandoLopez