Quand j'étais le cul entre deux chaises.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici.
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
yves tenret


Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 140
Localisation: paris

MessagePosté le: Sam 29 Nov - 18:59 (2014)    Sujet du message: Quand j'étais le cul entre deux chaises. Répondre en citant

Quand j’étais le cul entre deux chaises.
 
Voilà, David Cascaro, le directeur, a tranché, je dois m’en aller. Je lui ai demandé de pouvoir rester encore deux voire, voire deux ans et demi que bien sûr, je prévoyais d’amener discrètement à trois ans. C’est dur. Je vais avoir soixante-sept ans en juillet mais cela ne fait que vingt-trois ans que je travaille normalement, régulièrement, déclaré et tout et tout. Je vais toucher une retraite minable et c’est moche. Surtout pour mes proches. 

 
A l’école, on a écrit l’année dernière et on écrit cette année et cela se passe étonnamment bien. C’est surprenant. il fallait donc, comme toujours, que je sois dos au mur, dans l’urgence, pour que je me consacre enfin à l’essentiel et que j’arrête de tourner autour du pot en arguant de dix mille impossibilités et autres empêchement imaginaires. 

 
Pourtant me revoilà seul comme d’habitude et même peu de temps avant l’éternité, infoutu de monter un groupe pour échanger, se stimuler réciproquement, être dans l’émulation, produire régulièrement, s’épater, se dépasser, s’enchanter. Eh non, tout ça n’est pas mon moi… 

 
Ceci dit, Yoyotte qui vient de relire les entretiens de Duchamp avec Pierre Cabanne en a retenu, entre autre, que Duchamp y dégonfle le mythe de l’existence d’un groupe surréaliste et souligne le fait que tout ces gens se connaissaient à peine entre eux et se fréquentaient très peu. 

 
Je reprends, Dass, ce sacré caractériel aux trois quart sauvage n’a jamais joué le jeu, Adrien, tout à l’inverse, policé et plutôt dandy, non plus. Alain ne veut plus participer. Il doit revisiter une série de mythes helvétiques pour changer le passé de son pays dans l’inconscient collectif à trous de la patrie de Carl David Jung. Amélie vient d’avoir un enfant dans des conditions difficiles et Maïté, dans l’espoir de changer de vie, a entrepris une nouvelle formation. Juliette s’occupe des lumières et Nina de la mémoire, de la transparence et de l’opacité. Marion travaille trente-cinq heures par semaine pour gagner trois sous et ceci sans négliger ses obligations scolaires donc pour elle aussi, son emploi du temps est toujours trop chargé pour pouvoir en détourner vingt minutes tous les matins et continuer à participer à ce potlatch insensé de « Quand j’étais… » bien calibrés. 

 
Là, j’en suis à 2 229 signes sur les 2 700 demandés, il est 8h35 et je me suis levé à 8h05 et quelque chose continue à me tracasser. Vous ai-je instrumentalisé ? Cela fait 50 ans que j’écris et j’ai publié mon premier livre, il y a 40 ans et là, juste avant de me dissoudre dans le néant, j’ai la funeste impression que tout cela n’existe pas, que ce ne fut que vaine agitation et cela m’agace. Je suis pris entre la page de Dérives.tv (Quand j’étais une fille, Quand j’étais zoophile) ouverte 27 000 fois et le petit livre des éditions MediaPop, Fourt, petit livre surécrit qui ne se vend pas. 

 
Je me suis  donc dit, c’est maintenant ou jamais, ou je repense tout, je change de pratique ou c’est foutu et seul, je n’y arriverai jamais, je devrai monter rapidement unCamp disciplinaire mixte d’écriture intensive pour, plein du soucis des autres, m’oublier, arrêter de me regarder écrire, de m’auto censurer au nom d’avant-gardes défuntes et enfin écrire et marcher, et marcher et écrire, et écrire et marcher. Me le suis-je dit, l’ai-je fais, le re foirais-je ? Allez savoir… 

 
Être seul, l’accepter, s’y résigner, renoncer, se la raconter, tout ça, ce n’est pas pour moi. J’entends vertu  dans  virtuel mais j’entends aussi virtuel dans vertu et je m’en vais comme une pierre qui roule, moi aussi, invisible et démuni… 
  
Samedi, 29 novembre 2014, 8h05-8h55 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 29 Nov - 18:59 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
JulietteB
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Oct 2014
Messages: 22

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 22:32 (2014)    Sujet du message: Quand j'étais le cul entre deux chaises. Répondre en citant

il m'a foutu le blues ce texte
Sad


Revenir en haut
paravox


Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2014
Messages: 15

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 23:20 (2014)    Sujet du message: Quand j'étais le cul entre deux chaises. Répondre en citant

Je viens de lire. je viens d'arriver dans se groupe, avec un pseudo pourri, des présentations merdiques et depuis, je me sens aussi très seule ici. En effet, pas grand monde qui se ballade, même tard le soir, j'avais espoir. Je suis navrée pour vous. Vous allez en sortir quelque chose, non ? Vous n'êtes pas encore parti, alors revenez Yves, je peux vous appelez Yves, M. Tenret? J'arrive et tout se tait, je commence à croire de nouveau que je suis porteuse de mort. Ne me confortez pas dans ce truc récurrent, qui m'angoisse. Je me crois doter d'un pouvoir de destruction passive. Mon contacte seul ou ma présence peut planter un ordi ou casser un micro onde, san svolonté, fortuitement. Je débarque il y a peu et plus rien, silence radio. Je sais que mon style et chiatique, que je suis rouillée du clavier, mais bon, je voulais être secouée. Bon, c'est vous qui êtes secoué. Puis je encore me permettre une question, vous arrive-t-il d'oublié tout ce que vous connaissez? Est ce que lorsque l'on sait, on cherhce à retrouver ce qu'on connais ou on cherche à faire quelque chose que l'on connais pas, ou est ce inconscient, la façon d'écrire? Excusez moi, je suis embrumée aujourd'hui, une migraine, qui est en train de se lever. bonne nuit, jour, ou pas, je resterai alors, encore à soliloquer, si ce n'est pas dans ma tête, ce sera sur un clavier. je finirai donc seule.

Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:40 (2018)    Sujet du message: Quand j'étais le cul entre deux chaises.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Quand j'étais quoi ? Index du Forum -> quand j'étais quoi ? -> Écrivez-ici. Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered By phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Designed By ArmandoLopez